Le rêve d'Alfa
Panel











Notre petite Alfa nous a quittées. Elle nous a accompagnées durant toutes les actions de l'association et nous ne l'oublierons pas. Elle restera notre mascotte.

Image pour le lien


La folle histoire du loup de Sibérie

Qui aurait pu prédire qu'Alfa, chienne de Saint-Pétesbourg, partagerait un jour le quotidien toulousain de Marie-Jo? Amputée des pattes arrières par le passage d'un train, cette chienne de 18 mois a été au centre d'une mobilisation sans précédent au printemps dernier. C'est Larisa, responsable d'un refuge
pour animaux à St Petersbourg, qui la trouve sur un chantier, apeurée, la recueille et la soigne, mais ne trouve personne pour l'adopter. Elle active alors le réseau " Animals angels " sur Internet et voit les propositions d'adoption affluer des quatre coins du monde

C'est donc Marie-jo qui se verra confier le destin d'Alfa. Alors que L'association est en cours de création, c'est donc tout naturellement qu'en l'honneur d'Alfa elle portera son nom.

Le Rêve d'Alfa est né.br>
Si vous voulez aider Marie-Jo qui recueille beaucoup d'animaux dans la région toulousaine, en adoptant, en faisant dons de couvertures, de croquettes...Appelez le 06 80 14 33 36 .

Pour que le rêve d'Alfa devienne celui d'autres animaux abandonnés.

Merci de votre aide !



POEME POUR ALFA


Il faisait si froid ce jour là,
Ne pas s'approcher des isbas

Le ventre lourd, crevant de peur
Les flancs serrés par la douleur

Trouver juste un coin , se cacher
Dans les taillis ou les fourrés

La neige accueille mes premiers cris
Ma mère me regarde et gémit

Le thé brûlant des samovars
Sous le portrait glorieux des tsars
Coule et réchauffe les âmes
Dehors le froid gèle mes larmes

Tant de courage pour me cacher
Me faire vivre et me protéger

Grandir vite et me débrouiller
Ma mère va bientot me quitter

Petite chienne de Russie
Meurt ou bien reste en vie

Personne ne s'intéresse a toi
Errer encore, trembler de froid

Le thé brulant des samovars
Sous le portrait glorieux des tsars
Coule et réchauffe les âmes
Dehors le froid gèle mes larmes

Il me faut rejoindre les miens
J'ai couru , je n'ai pas vu le train

J'ai si mal, je ne peux plus bouger
Mes pattes arrières sont arrachées

Le sang inonde autour de moi
Mourir vite, ne plus sentir ça
Un chien de plus, un chien de moins
Quelle importance pour les humains

Le thé brulant des samovars
Sous le portrait glorieux des tsars
Coule et réchauffe les âmes
Dehors le froid gele mes larmes

Petite chienne de Russie,
ton destin devait être écrit
Anna t'a trouvée et soignée,
et nous a raconté ta vie

Et maintenant tu as un nom,
Alfa ma belle, tu vas renaître
Ton nom fait le tour de la terre,
et maintenant tu vas connaître

Ce qu'on t'a toujours refusé,
l'amour, la douceur d'un foyer
La main caressante, les baisers,
et ton nom enfin prononcé

Alfa, Alfa, oublie ta peur,
oublie la misère, la souffrance
Oublie le froid, oublie la faim,
elle est finie ta vie d'errance

Il peut couler le thé brulant
Les samovars encore fumants
Loin, très loin , oublie la Russie
Qui t'a vu naître, qui t'a meurtrie

En Roumanie ou en Russie
Et dans tellement d'autres pays
La vie d'un chien vaut pas grand chose,
Pas un penny

Ils souffrent, ils meurent ,
ils n'auront pas de vie plus belle
Alfa s'endort sur ses coussins,
elle rêve, elle rêve, sa vie nouvelle.

Mary



Ce poème sera mis en musique et fera partie d'un album vendu au profit des animaux.